vendredi 5 novembre 2021

L'étreinte // Flament // Editions JC Lattès // Contemporaine

 



L'ETREINTE 


De Flavie Flament 



Editions :  JC Lattès 

Genre :  Contemporaine 

Nombre de pages :  180

Quatrième de couverture :  "L'étreinte est une conversation. Une langue au vocabulaire silencieux, qui ne souffre pas les frontières. 
Longtemps, mes bras ont été orphelins, en astreinte permanente, en alerte, en quête de chair, de poignets à serrer, de mains à caresser, de fronts à apaiser...
J'avais besoin de les ouvrir, le plus grand possible, jusqu'au bout de mes doigts tendus à la limite de la crampe. 
Jusqu'à ce que je rencontre Augustin." 

Un homme et une femme tombent amoureux à l'heure où ils ne peuvent plus se voir. Comment vivre le désir lorsqu'il est impossible de se toucher et de s'étreindre ? Et quand ils le pourront enfin, qu'adviendra-t-il de leur histoire ? 

Mon avis :  Une lecture très mitigée. Contente pour autant d'avoir découvert la plume de Flavie Flament qui me tentait depuis un moment. J'ai pris ce titre totalement par hasard. Il était sur un présentoir à la Médiathèque, je me suis dit pourquoi pas ! 

Un livre court et je dirais heureusement. Je n'ai rien trouvé d'épatant à ce roman. Il y a beaucoup de redite même si la plume de Flavie Flament est douce et tout en finesse. 
Surprise, que ce récit se déroule pendant le confinement. 
L'auteure, nous décrit le manque, la naissance des sentiments, la solitude, l'attente, le besoin de contact humain en ces temps de Covid. 

Nous suivons Emma qui parle d'amour, d'attachement, de peur. Au fil des pages, nous suivons son questionnement sur ses désirs, ses envies, ses attentes... 
L'évolution de l'héroïne est intéressante. 

La fin m'a totalement surprise. Tout ça pour ça !? 

Je suis passée à côté de ce roman, les mots de Flavie Flament ne m'ont donné aucunes émotions. Je n'ai pas été sensible à cette histoire. 
Je le note 12/20. 


Lecturement vôtre 💖💋💋

lundi 25 octobre 2021

L'énigme de la chambre 622 // Dicker // Editions de Fallois // Thriller

 


L'ENIGME DE LA CHAMBRE 622


De Joël Dicker 



Editions :  Fallois 

Genre :  Thriller 

Nombre de pages :  576

Quatrième de couverture :  Une nuit de décembre, un meurtre a lieu au Palace de Verbier, dans les Alpes suisses. L'enquête de police n'aboutira jamais. 
Des années plus tard, au début de l'été 2018, lorsqu'un écrivain se rend dans ce même hôtel pour y passer des vacances, il est loin d'imaginer qu'il va se retrouver plongé dans cette affaire. 
Que s'est-il passé dans la chambre 622 du Palace de Verbier ? 

Avec la précision d'un maître horloger suisse, Joël Dicker nous emmène  enfin au cœur de sa ville natale au fil de ce roman diabolique et époustouflant, sur fond de triangle amoureux, jeux de pouvoir, coups bas, trahisons et jalousies, dans une Suisse pas si tranquille que ça.  

Mon avis :  Seconde lecture de cet auteur. Après avoir adoré La vérité sur l'affaire Harry Québert j'ai eu envie de continuer à découvrir Mr Dicker. 

Une lecture qui a eu des hauts et quelques bas. 
Dans l'ensemble, j'ai passé un bon moment de lecture. L'intrigue de base bien ficelée m'a intéressé et j'avais envie de connaître le fin mot de l'histoire. 
Néanmoins, il y a un tissage d'intrigues qui s'emmêlent, pas toutes crédibles de plus. Trop d'intrigues, tue l'intrigue. 
Il y a aussi des longueurs, j'ai trouvé long à se mettre en place. Et l'abus de jeux de temporalité est par moment lourd. Ce roman aurait pu faire une bonne cinquantaine de pages en moins. Comme si l'auteur voulait absolument apporté des péripéties sans fin à cette histoire. 

Pour autant, je me suis laissée emporter par l'intrigue. Ca se lit bien, c'est original. 
Une fois débuté, clairement j'ai eu envie de percer l'énigme de cette fameuse chambre, qui a scellé le destin de certains personnages. 
Le suspens a chaque fin de chapitres fait que les pages s'enchaînent malgré les points négatifs. 

Concernant les personnages, je les trouve beaucoup trop clichés, plat avec un manque de profondeur et d'authenticité pour certains.  Je ne me suis attachée à aucun d'entres eux, il y a pourtant un panel de protagonistes. 

L'hommage que l'auteur rend au cours du livre à son éditeur disparu, n'apporte aucun intérêt à l'histoire et casse même par moment le rythme de lecture. Même si on découvre son attachement pour son éditeur. 

En conclusion, je dirais qu'il y a de bonnes idées, qui traînent un peu trop en longueurs. L'intrigue m'a happé malgré tout. 
Je le note 16/20. 





Lecturement vôtre 💖💋💋

vendredi 22 octobre 2021

Le ciel est aveugle // Riversag // Editions Kobo // Nouvelle - Thriller

 

LE CIEL EST AVEUGLE



De Sam Riversag 



Editions :  Kobo (e-book)

Genre :  Nouvelle - Thriller 

Nombre de pages :  46 

Quatrième de couverture :  Le brigadier Marc Vidal enquête sur la mort d'un ours en Ariège, dans les Pyrénées, milieu traditionnellement hostile des éleveurs de moutons. 
Quand la troublante Esperanza Cruz lui livre ses soupçons sur un certain Léonard Vuillemin, il semble minimiser le danger. 
En colère, celle-ci s'acharne à le retrouver dans la forêt, Léonard Vuillemin suit la piste de l'ours. 
Chacun a son secret et cette chasse impitoyable va raviver les drames du passé. 
Trois destins qui vont se croiser. Trois âmes blessées par la vie. 
Une enquête palpitante où se mêlent crime environnemental et vengeance très calculée. 

Mon avis :  Tout d'abord, je remercie l'auteure de m'avoir proposé de lire cette nouvelle. 
Merci pour votre confiance. 

Une lecture mitigée pour ce thriller. 
J'ai nettement préféré lire le premier roman de l'auteure "Pour un selfie avec lui" 

Une lecture rapide néanmoins intéressante et percutante. Qui aborde un sujet sensible et d'actualité, la dualité entres les habitants des montagnes et la présence des ours. 
Le sujet est certes original mais je n'ai pas été conquise. 

La plume de l'auteure reste agréable et fluide. 
L'action démarre en douceur après nous avoir présenté chaque personnage. Je ne me suis attachée à aucun des personnages. De plus ils sont trop "survolés". En même temps en quarante-six pages, c'est un peu court pour s'étendre plus. 
Pourtant l'écologie comme la protection animale y est très bien abordé. 
J'aurais préféré que ça soit plus long, peut-être plus développé. L'idée de base étant bonne. 

La fin m'a surprise, je ne m'attendais pas à ça, mais elle arrive trop rapidement et je suis restée avec quelques questions sans réponse. J'ai cette sensation de ne pas avoir tout compris et ça me dérange. 

Je note cette lecture 14/20. 



Lecturement vôtre 💖💋💋

vendredi 16 juillet 2021

Bookhaul // Juin 2021

 





Hello, hello mes butterflies ! 😊

Voici les livres et BD qui ont rejoins ma PAL en Juin, à l'occasion de mon anniversaire. 




Cartes postales de Grèce de Victoria Hislop
L'hypnotiseur de Lars Kepler
La dernière des Stanfield de Marc Lévy 




BD Sorceline - tome 1 de Douyé & Antista
Les mille et une vies des urgences de Mermoux & Beaulieu
La Faucheuse de Neal Shusterman
Le gang des rêves de Luca Di Fulvio
J'irai tuer pour vous de Henri Loevenbruck




Mon cahier féminin sacré de Maëva Morin
Les enfants de la résistance - tome 1 à 4 d'après la BD de Ers & Dugomier
La richesse est sacré de Lila Rhiyourhi
Les archives de Sherlock Holmes de Conan Doyle
Le retour de Sherlock Holmes de Conan Doyle 
Sharko de Franck Thilliez
Luca de Franck Thilliez


Merci beaucoup pour vos attentions 💝😘💜
J'ai hâte de découvrir ces titres. 



Lecturement vôtre 💖💋💋

jeudi 15 juillet 2021

Cinéma // Derniers films vus // Juillet 2021

 





Bonjour mes butterflies, 🙋

Un petit article, pour parler succinctement des derniers films vus au cinéma. Comme pour le moment, je ne suis pas vaccinée, à partir du 21 Juillet, je ne pourrai plus y accéder ! 





Cruella de Craig Gillespie (2021) 
Ce Disney est "cruellement" génial ! Une belle performance des actrices. L'intrigue est top, tout comme les décors et les costumes. Intéressant de découvrir l'enfance d'une des "méchantes" de Disney.
J'ai adoré le choix des chansons et la mise en scène autour de ces dernières. 
De plus, je trouve que ce film, passe un beau message sur la protection animale. 
A voir ! Je le conseille. 
19/20



 



Un espion ordinaire de Dominic Cooke (2020)
J'ai apprécié ce film historique. Je craignais que ça soit très lent et de m'ennuyer. Il n'en ait rien ! 
C'est bien rythmé pour ce genre de film. 
J'ai trouvé Cumberbatch convaincant  dans son rôle, et la seconde partie du film, il nous livre un rôle touchant. 
Autant les costumes que le décor nous livre un univers sombre. 
Le faite que ça soit inspiré de faits réels, m'a permis d'abordé ce film différemment. 
J'ai aimé le clin d'oeil en fin de film ! J'ai envie d'en savoir plus sur ce personnage. 
17/20.








Black widow de Cate Shortland (2021)
J'ai prévu de visionner tous les Marvels. 
Je suis un peu déçue de celui-ci. Un avis plus que mitigé. 
Pour un film d'action, c'est lent ! L'histoire n'est pas assez approfondie. 
Rien d'original, "un méchant" qui veut contrôler le monde ! Comme c'est étonnant. 
C'est plus une histoire de retrouvailles "familiale"
15/20



Bon visionnage🎬🎥

vendredi 9 juillet 2021

Chère mamie au pays du confinement // Grimaldi // Editions Le livre de poche // Contemporaine

 


CHERE MAMIE AU PAYS DU CONFINEMENT


De Virginie Grimaldi 




Editions :  Le livre de poche 

Genre :  Contemporaine 

Nombre de pages :  214

Quatrième de couverture :  Chère mamie
J'espère que tu vas bien et que papy aussi. Pendant 55 jours, pour se protéger du Covid-19, nous avons dû rester confinés chez nous. J'avais besoin de conjurer l'angoisse, alors chaque jour je t'ai écrit. La vie se chargeait de me fournir l'inspiration, et je ne manquais pas de grossir le trait, pour te distraire, pour me distraire. Aujourd'hui, je vais partager ces lettres avec tout le monde. C'est très émouvant de penser que l'on a tous vécu la même chose au même moment. Il faut que je te prévienne : tous les bénéfices seront re versés à la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, qui soutient ceux qui ont porté le pays à bout de bras pendant deux mois. C'est un moyen de se sentir un eu utile, après s'être trouvé bien impuissant. 
Gros bisous à toi et à papy,
Ginie 

Mon avis :  Après avoir lu Chère mamie (Avis ici) j'ai eu le plaisir de découvrir ce second livre. 

J'ai retrouvé Virginie Grimaldi qui écrit à nouveau à sa grand-mère, quotidiennement, pendant le premier confinement. 
La présentation est aussi originale que dans le premier. Sur la page de gauche, nous retrouvons des photos qui illustre les nouvelles que donne Virginie à sa grand-mère. Ces photos font sourire, et sont parfois totalement décalés avec le contenu du texte. C'est drôle. 
J'ai retrouvé l'humour, la douceur et la légèreté de l'auteure. Elle a su dédramatisé une période anxiogène et stressante. Le sourire est bien présent quand on parcourt les pages. 
J'ai de nouveau ressenti tout l'amour qu'à Virginie pour ses grands-parents. 
C'est une lecture légère qui permet de s'évader quelques heures de la situation sanitaire actuelle et du quotidien souvent bien inquiétant. 

Toutefois, je pensais plus m'identifier ou me retrouver dans les propos de l'auteure. Ce ne fut clairement pas la cas. 
Je pense que c'est dû au faite, que étant infirmière, je n'ai vécu aucun confinement comme beaucoup l'on vécu. Pour notre part, nous sortions tous les jours ou presque pour aller bosser et nous avions une vie sociale au contact de nos collègues et des patients. 
Même si en Bretagne, la situation a été nettement plus soft que dans d'autres régions de France, j'étais même contente d'être "confinée" en repos certains jours. Pour ne pas porter le masque notamment. 

Par contre, j'adhère complètement, à l'initiative de reverser tous les bénéfices à la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France

Je note cette lecture 15/20. 

Merci à toi Amandine 😊😘



Lecturement vôtre 💖💋💋

vendredi 2 juillet 2021

La tresse // Colombani // Editions Le livre de poche // Contemporaine

 


LA TRESSE

De Laëtitia Colombani 




Editions :  Le livre de poche 

Genre :  Contemporaine 

Nombre de pages :  238

Quatrième de couverture :  Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l'école. 
Sicile. Giulia travaille dans l'atelier de son père. Lorsqu'il est victime d'un accident, elle découvre que l'entreprise familiale est ruinée. 
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu'elle est gravement malade. 
Liées sans le savoir par ce qu'elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est réservé et décident de se battre. 
Vibrantes d'humanité, leurs histoires tissent une tresse d'espoir et de solidarité. 
Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté. 

Mon avis:  Livre lu en LC avec @Laurylit. Je te remercie pour ce partage et pour nos échanges autour de cette lecture. 
J'en profite pour remercier Julie de me l'avoir offert 😘 

Une belle histoire ! Premier livre de cette auteure et je suis ravie d'avoir découvert la plume de Mme Colombani. 

Trois portraits de femmes inspirantes et courageuses avec trois combats différents. 
J'ai été entraîné dans leur histoire respective. Trois vies totalement différentes, mais la même soif de vivre, de liberté et de s'en sortir. 
Chaque fin de chapitre sur chaque femme donne envie d'en savoir plus et de savoir petit à petit ce qui va entremêlé ces trois destins de trois pays différents. 

Ce livre est une ode à l'espoir, un beau message. De plus, il aborde le statut des femmes dans la société actuelle. 
Des passages parfois fort et dur, surtout ceux se passant en Inde. Une bonne intrigue. 

Toutefois, je pensais que j'aurais eu un peu plus d'émotions à ma lecture. J'ai trouvé par moment que les personnages manquaient d'authenticité, de profondeur et sont un peu clichés. 
De plus, j'aurais vraiment aimé découvrir, même brièvement, leur nouvelle vie. Sur la fin il m'a manqué quelque chose ! 

Un roman qui se lit rapidement, la plume est fluide et j'ai passé un bon moment de lecture. 
Je le note 16/20


Lecturement vôtre 💖💋💋

jeudi 1 juillet 2021

Bilan mensuel Juin 2021

 




Bonjour mes butterflies, 

Voici mon bilan lecture pour Juin. 
Des lectures sympathiques. De belles découvertes niveau BD. 



J'ai terminé

Danbé de Cissoko & Desplechin
Une lecture mitigée. J'en attendais beaucoup plus. 


J'ai lu 

Aime-moi, je te fuis de Morgane Moncomble
Une lecture en demi-teinte. Quelques longueurs. Des personnages attachants. 


BD Largo Winch - tome 15 : Les trois yeux des gardiens du Tao 
➥ BD Largo Winch - tome 16 : La voie et la vertu de Hamme & Francq
Une suite de saga qui me plaît toujours autant. De l'action, des rebondissements, du suspens. Une bonne BD. 

 
 Histoires du soir pour filles rebelles  - tome 3 : 100 femmes françaises extraordinaires
(Chronique à venir)
Une belle lecture. Des portraits de femmes inspirantes. A découvrir. 


 BD Il était une fois en France - tome 1 : L'empire de Monsieur Joseph de Nury & Vallée
Avis : Un bon premier tome qui nous plonge dans la France de la Seconde Guerre Mondiale. Un personnage principal assez complexe, qui donne envie de découvrir la suite. Les planches sont belles. A poursuivre ! 


La tresse de Laëtitia Colombani
(Chronique le 2 Juillet 2021) 
Une lecture agréable. La plume de l'auteure est fluide. Un roman qui se lit vite. 


 BD Sorceline - tome 1 : Un jour, je serai fantasticologue de Douyé & Antista

 

Avis : Des graphismes sublimes. Un univers qui fait penser à Harry Potter. Par contre, les personnages sont un peu clichés. L'histoire est intéressante. Un 1er tome sympa. Je lirais la suite avec plaisir. 



Le meurtre de Roger Ackroyd de Agatha Christie
(Chronique à venir)
Un très bon polar. J'ai passé un bon moment. Christie une valeur sûre. 



Je vous souhaite un très bon mois de Juillet ensoleillé, de belles lectures estivales.  




Lecturement vôtre 💖💋💋

lundi 28 juin 2021

Aime-moi, je te fuis // Moncomble // Editions Hugo & Cie // Romance

 


AIME-MOI, JE TE FUIS 


De Morgane Moncomble 




Editions :  Hugo & Compagnie 

Genre :  Romance 

Nombre de pages :  564

Quatrième de couverture :  Tout le monde sait que la meilleure façon d'oublier son ex est de s'envoyer en l'air avec un inconnu. Non ? 
En tout cas, Zoé en est persuadée. Justement, elle trouve l'homme idéal pour le job dans un bar irlandais : un sourire idiot, un corps parfait et un pull de Noël ridicule, que demander de plus ? 
Zoé l'aurait même rappelé... s'il n'avait pas été le pire coup de sa vie. 

C'est décidé, Jason arrête les plans d'un soir. Il aurait dû comprendre le message plus tôt, mais cette nuit avec l'inconnue aux cheveux roses l'a convaincu : plus jamais ! Du moins, jusqu'à ce que l'inconnue en question se révèle être Zoé, la colocataire de son meilleur ami, Loan. 

Le souvenir de leur nuit catastrophique les pousse à se détester dès le début. Mais lorsque Zoé vient lui demander de l'aide, Jason lui propose un deal qu'elle ne pourra pas refuser. 

Mon avis :  Un avis mitigé pour cette romance. 
Je n'ai pas lu le premier "Viens, on s'aime". Premier roman de cette auteure.

La plume est fluide et agréable. J'ai aimé le faite que ça ne soit pas qu'une simple romance avec des passages de sexe mais que l'auteure aborde aussi les troubles alimentaires, la manipulation, la perversion, les liens familiaux, l'homosexualité, le deuil... 
Des sujets intéressants, bien amené dans l'histoire. 

Par contre, c'est trop long. Ce livre aurait pu être selon moi plus court vu que ça tourne en rond je trouve entres les deux personnages principaux Zoé et Jason. De plus certaines péripéties n'apportent absolument rien à l'histoire si ce n'est des pages en plus. 

J'ai apprécié les caractères des deux protagonistes ainsi que le côté excentrique de Zoé. Les personnages sont attachants avec un certain humour. 

Je note ce roman 15/20. 



Lecturement vôtre 💖💋💋

mardi 22 juin 2021

Danbé // Cissoko & Desplechin // Editions Calmann-lévy // Biographie




DANBE


De Aya Cissoko & Marie Desplechin 





Editions :  Calmann-lévy 

Genre :  Biographie 

Nombre de pages :  183 

Quatrième de couverture :  "J'aimerais que celle ou celui qui lira ce petit livre mesure ce qu'il a de déchirant. Il est mon au revoir à ceux que je laisse sur le quai. (...) Il est mon au revoir à mon enfance de petite fille noire en collants verts, qui dévale en criant les jardins de Ménilmontant. " 

Quand Marie Desplechin rencontre Aya Cissoko, elle est touchée par la singularité de son histoire. Née de parents maliens, Aya a connu une petite enfance habitée de souvenirs délicieux, qui prend fin avec la disparition de son père et de sa petite soeur dans un incendie. Elevée par sa mère dans le respect du danbé, dignité en malinké, Aya apprend à surmonter les épreuves et trouve dans la boxe un refuge. 

Mon avis :  J'ai souhaité lire cette biographie après avoir lu le portrait de Aya Cissoko dans le livre "Histoires du soir pour filles rebelles - tome 3 : 100 femmes françaises extraordinaires". 
Cette présentation m'a donné vraiment envie d'en savoir plus sur cette femme au fort tempérament. 

Mon avis est plus que mitigé. 
Au vu des événements tragiques de son enfance, de son parcours de vie assez difficile, je m'attendais à lire un récit poignant, percutant, tout en émotion. 
De plus, ayant fait 2 ans de boxe française, je pensais que certains passages me parleraient plus. 

Hors, j'ai trouvé ce texte plaqué, dénué de toutes émotions. Peut-être dû à la pudeur de Aya Cissoko. C'est comme ci elle était détachée de sa propre histoire. 
Sauf qu'étant la narratrice, je pensais que Aya Cissoko nous livrerait une histoire aussi frappante qu'un coup de poing !  

Je note cette biographie 14/20. 



Lecturement vôtre 💖💋💋

vendredi 11 juin 2021

La vérité sur "Dix petits nègres" // Bayard // Editions De Minuit // Essai

 


LA VERITE SUR "DIX PETITS NEGRES"


De Pierre Bayard 



Editions :  De Minuit 

Genre :  Essai 

Nombre de pages :  168

Quatrième de couverture :  Aucun lecteur sensé ne peut croire en la solution invraisemblable proposée à la fin du célèbre roman policier "Dix petits nègres". En donnant la parole au véritable assassin, ce livre explique ce qui s'est réellement passé et pourquoi Agatha Christie s'est trompée. 

Mon avis :  Cet essai se présente en quatre parties. 
La première, il reprends le déroulement des évènements du roman. 
La seconde, il s'agit d'une contre-enquête claire et plutôt convaincante,  qui démontre les invraisemblances du polar de La Reine du Crime. 
La troisième partie, nous explique ce qui a "aveuglé" les lecteurs nous empêchant de parvenir à la vérité. 
La quatrième partie est le dénouement avec la révélation du criminel officiel. 

Petit aparté, l'auteur pour les besoins de son récit, a été tenu de spoiler le roman, là ok ! Mais j'ai trouvé dommage parce que, il en est de même pour les romans "ABC contre Poirot", "Les vacances d'hercule Poirot" et "Le meurtre de Roger Ackroyd". Et là, je ne vois pas l'utilité !? D'autant que je ne les ais pas lu. 

Autant les deux premières parties m'ont plu. 
La reprise des péripéties est utile surtout si vous n'avez pas lu le livre depuis un moment. C'est une bonne piqûre de rappel. 
La contre-enquête est détaillée, pertinente et bien argumentée.  Elle m'a amené à me questionner et m'a même fait relire certains passages du roman initial. 

Par contre la troisième partie est lente, parfois barbante et je trouve qu'elle n'apporte pas toujours d'éléments utiles pour nous prouver que nous avons été manipulé par Agatha Christie. ça m'a ennuyé. De plus, j'ai trouvé l'auteur assez insistant sur ces arguments. Comme si il voulait à tout prix "convaincre" le lecteur de sa propre théorie. 

Le dénouement quant à lui tient parfaitement la route. Là aussi je n'ai pas trouvé le coupable. 
Toutefois, je pense qu'il peut y avoir autant de fin possible qu'il y a d'auteurs ! La fin de cet essai est totalement plausible mais dans les mains d'un autre auteur une autre fin pourrait voir le jour.... 

Une lecture agréable, sans plus, elle ne me laissera pas un grand souvenir. Je préfère nettement le roman de Mme Christie. 
Je le note 13/20. 



Lecturement vôtre💖💋💋

lundi 7 juin 2021

Dix petits nègres // Christie // Editions Le livre de poche // Policier



 


DIX PETITS NEGRES 

De Agatha Christie 





Editions :  Le livre de poche 

Genre :  Policier 

Nombre de pages :  222

Quatrième de couverture :  En a-t-on parlé de l'Ile du Nègre ! Elle avait, selon certains, été achetée par une star de Hollywood. 
Des journaux avaient insinué que l'Amirauté britannique s'y livrait à des expériences ultrasecrètes. Bref, quand ils reçurent - sans savoir de qui - cette invitation à passer des vacances à l'Ile du Nègre, tous les dix accoururent. 

Mon avis :  C'est un coup de 💜

Un huis-clos prenant et angoissant pour l'un des romans phare de la Reine du Crime, différent de Poirot et Miss Marple. D'ailleurs jusque là je pensais que ce titre faisait partis de la collection Hercule Poirot

J'ai passé un bon moment de lecture pour ce polar à dix voix. L'intrigue m'a happé tout de suite, les pages défilent très vite tant le style est fluide et avec un humour So British.  J'avais envie de savoir le fin mot de l'histoire pour "ce jeu" macabre basé sur une comptine. 

Les meurtres arrivent très vite, j'ai rapidement cherché qui était le meurtrier ? Un des dix ? Un invité mystère ? Ce n'est qu'à la toute fin que nous serons qui tue. Pour ma part je n'ai pas trouvé. Mme Christie m'a totalement manipulé.  

Au fils des pages, les personnages vont devenir totalement paranoïaques, se suspecter les uns les autres, parfois créer une alliance, enfin pensent-ils ! 
C'est très bien amené et mené. 

Je vous conseille ce policier si vous ne l'avez pas déjà découvert. 
Je le note 18/20. 


Lecturement vôtre 💖💋💋